Gianluca Gurnari

Né à Turin en 1977 de parents calabrais, il y étudie les lettres modernes.

Sa passion pour l’écriture lui vaut différentes collaborations avec les réalités littéraires turinoises de l’époque : le Premio Grinzane Cavour, la revue d’art et culture Torino Sette et la revue Anteprima Torino.

En 1999, il intègre un programme binational d’études franco-italiennes à l’université de Savoie: l’aventure française commence.

L’année suivante, au lieu de rentrer en Italie, il décide de s’arrêter en France pour sa deuxième passion : le water-polo. Il est recruté en tant que joueur professionnel au Cercle des nageurs d’Aix-les-Bains. Depuis, sa vie emprunte deux routes parallèles : celle de l’enseignement et du sport.

Professeur d’Italien en lycée et en université dans les académies de Grenoble, Caen et Toulouse, il devient aussi traducteur et interprète freelance. Parmi ses travaux, à signaler la traduction intégrale de la version italienne du jeux vidéo Dofus.

En parallèle, il continue sa carrière sportive en tant que directeur sportif et entraîneur. Il sillonne la France et ses bassins pour y apporter son expérience et contribuer au développement du water-polo français.

Sa famille habite toujours en Italie (parents à Turin, sœur à Albenga, près de Savone) où tout le monde se retrouve pour y passer les fêtes de Noël et les vacances d’été.

Il aime le cinéma, et surtout les films asiatiques, la sociologie, les voyages, la poésie. Son groupe de musique italien préféré est Negrita, alors que ses écrivains italiens préférés sont Niccolò Ammaniti et Stefano Benni.

Contacter Gianluca